dimanche 21 août 2016

Romanesque

Tonino Benacquista

Gallimard, 2016



Benacquista nous revient avec son inépuisable talent de conteur.

Entre Benacquista et moi, c’est une longue histoire. Je l’avais rencontré avec Trois carrés rouges sur fond noir - séduite par ce titre qui annonçait clairement la couleur du contexte dans lequel allait se dérouler ce polar. Depuis, je lui suis d’une fidélité quasi sans faille - si j’exclue cependant quelques nouvelles que je confesse avoir négligées...

En cette rentrée littéraire, il nous revient avec un titre qui lui va comme un gant. Car qui dit « romanesque » entend d’emblée histoires riches en rebondissements et imagination débridée. Or, si j’aime Benacquista, c’est avant tout pour son immense talent de conteur. Lorsque je lis un livre de cet écrivain, je redeviens la petite fille avide d’histoires qui en redemande encore et encore. Je m’extrais de mon quotidien pour me laisser porter par les événements rocambolesques que vivent ses personnages hauts en couleurs qui attirent immédiatement ma sympathie. Qu’importe le réalisme, qu’importent les excès, seul compte le fil narratif.
Or, dans ce roman, Benacquista va plus loin que jamais dans la fiction. Il nous raconte une fable, dont les héros sont deux amoureux animés l’un pour l’autre par une passion exclusive. Une passion qui leur confère une force inaltérable. Peu leur importent les lois des hommes : ils ne cherchent qu’à vivre librement, en dehors des liens du mariage, dont ils ne perçoivent pas l’utilité. Mais voilà, nous sommes au Moyen Age, et cette indifférence aux règles sociales est impardonnable. Les voici traqués, observés, questionnés, mis en captivité dans des cellules séparées et condamnés. Mais la mort leur est plus douce que ce régime. Lorsqu’ils se trouvent à nouveau unis auprès de Dieu, l’intensité de leur passion sème le trouble : elle met à mal la béatitude régnant en ce royaume. Aussi le maître des lieux décide-t-il de les renvoyer sur Terre, en des points séparés, pour éprouver la puissance du lien qui les unit. A travers les siècles, tout autour du monde, ils n’auront de cesse que de se retrouver, suscitant l’étonnement, voire la sidération, mais souvent aussi la colère et la haine. Pourtant, ce couple provoque parfois l’admiration et inspire aussi des réactions nobles et humanistes. 
Parviendront-ils à vivre librement leur histoire, les hommes auront-ils la sagesse de respecter leur choix de vie ou au contraire s’évertueront-ils à détruire ce qui leur paraît si éloigné d’eux ? Des questions qui résonnent évidemment aujourd’hui d’une tonalité très particulière. Et même si cette fable est bien éloignée de ce que nous vivons actuellement, certaines phrase et certains épisodes nous y ramènent inévitablement, en prônant des valeurs essentielles : celles de la tolérance et la liberté.


Estelle a adoré !



38 commentaires:

  1. Un auteur que je n'ai jamais lu. Je ne le fais pas exprès, c'est un peu le hasard et le temps qui manque.

    RépondreSupprimer
  2. Un conteur exceptionnel, oui, tu as raison. Je l'avais un peu négligé ces derniers temps mais j'ai toujours dans la tête l'énorme plaisir de lecture de Saga, souvenir très fort malgré les années. Allez, voilà l'occasion de le retrouver, Tonino !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, Nicole, ne te prive surtout pas de ce plaisir !

      Supprimer
  3. Joli lapsus, "ce que sais" pour "ce que c'est" ...
    Bonne soirée. Gauthier.

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait longtemps que je n'ai pas lu Benacquista, mais une passion exclusive dans le cadre d'une fable, je ne sais pas si c'est assez noir pour moi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tonino Benacquista ne donne plus dans le noir depuis plusieurs années, à ma connaissance. Si tu veux du noir, il te faut soit lire certains de ses titres plus anciens, soit aller voir du côté d'un autre auteur. ;-)

      Supprimer
  5. Jamais lu non plus cet auteur .... Ta chronique donne bien envie, je le note. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! J'aime cet auteur depuis, euh... sûrement plus de vingt ans maintenant et suis donc très heureuse de pouvoir le faire découvrir à de nouveaux lecteurs.

      Supprimer
  6. J'ai lu "Trois carrés rouges..." mais je dois avouer que je ne m'en souviens plus... Ton enthousiasme et ce résumé laissent présager du romanesque et du rocambolesque qui pourraient tout à fait me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'où le commentaire que tu viens de laisser chez Laure ;-)

      Supprimer
  7. Là j'ai envie, j'aime cet auteur!(mais pourquoi on ne me l'a pas proposé, celui que j'ai reçu ne me plait qu'à moitié)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel est celui que tu as reçu ?
      En ce qui me concerne, je n'ai aucun scrupule à changer de lecture quand je ne suis pas convaincue ;-)

      Supprimer
  8. je le lirai mais sans en faire une priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être le trouveras-tu bientôt en bibliothèque ?

      Supprimer
  9. Trois carrés rouges sur fond noir traîne toujours dans ma PAL, je sens que c'est une lacune !

    RépondreSupprimer
  10. Quel beau roman ! Il est toujours aussi fort ce Benacquista !
    Mon billet va moins loin que toi dans les révélations sur l'histoire mais je suis tout aussi enthousiaste :)

    RépondreSupprimer
  11. Dire que je n'ai encore jamais lu Benacquista !

    RépondreSupprimer
  12. tu attises ma curiosité. C'est noté pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les blogs, c'est un peu fait pour ça... ;-)

      Supprimer
  13. J'aime beaucoup Benacquista aussi, ce titre a l'air vraiment original !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il l'est assurément. Et même au sein de l'oeuvre de Benacquista.

      Supprimer
  14. Je n'en ai lu qu'un de lui et je ne sais même plus ce que c'était... Et d'après ton résumé je ne suis pas sûre que ce soit un roman pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas sûre non plus. Mais parfois on a de bonnes surprises ;-)

      Supprimer
  15. Il me tente, celui-ci... mais rien ne presse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il sera toujours temps de le lire, en effet...

      Supprimer
  16. Un auteur que je n'ai jamais lu mais que j'aimerais beaucoup découvrir ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, je te le recommande vivement. C'est du pur plaisir !

      Supprimer
  17. ah tiens, moi aussi, à une époque, je lisais presque tout de l'auteur. et pourtant, ce livre-ci ne me tente pas trop...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu liras son prochain, alors, peut-être ?
      ;-)

      Supprimer
  18. Je l'ai reçu pour le prix Fnac, et je suis passée totalement à côté, je l'ai abandonné. Je n'ai pas compris le but de ce livre en fait. Et pourtant, j'aime l'auetru!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est un titre très à part au sein de son oeuvre et qui peut par conséquent apparaître déroutant...

      Supprimer
  19. J'ai le sentiment que ce titre ne va pas me plaire, pourtant, j'aime beaucoup les fables en général, mais je crains de tomber dans l'excès de romanesque justement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente un autre titre de l'auteur, alors, si tu n'en as jamais lu ; il vaut vraiment le coup. Peut-être pas Saga, d'un romanesque échevelé, quoique... Sinon, j'ai adoré Trois carrés rouges sur fond noir, si le coeur t'en dit.

      Supprimer