dimanche 11 juin 2017

Sélection été 2017

Les vacances approchent et, comme moi, vous vous réjouissez certainement 
à l’idée de pouvoir passer encore plus de temps à lire (si, si, c’est possible !)
Alors j’espère que vous avez prévu une longue pause estivale et une grande valise, parce que la saison qui vient de s’écouler a été riche de très belles publications ! 
Voici celles que je vous recommande tout particulièrement.




Laura Alcoba, La danse de l’araignée, Gallimard
L’auteure, d’origine argentine, revient pour la troisième fois sur ses années d’enfance. Après avoir évoqué la résistance clandestine à la dictature menée par ses parents, puis son arrivée en France avec la découverte d’une culture et d’une langue nouvelles, Laura Alcoba évoque son adolescence et la relation épistolaire entretenue avec son père resté prisonnier. Un nouveau roman où l’on retrouve la voix douce et spontanée de l’enfant qui faisait déjà le charme des deux premiers opus.
Et pour aller plus loin, vous pouvez découvrir l’entretien né de ma rencontre avec l’auteure

Marie Barraud, Nous les passeurs, Robert Laffont
Une magnifique enquête, menée par la narratrice pour découvrir qui était ce grand-père mort en camp de concentration, qu’elle n’a jamais connu et sur lequel toute la famille garde le silence. Un texte empreint d’émotion et d’humanisme. 

Didier Castino, Rue Monsieur-le-Prince, Liana Levi
En rendant hommage à Malik Oussekine, mort sous les coups de la police en décembre 1986, et en retraçant le mouvement étudiant né de l’opposition à la loi Devaquet, l’auteur écrit un grand livre générationnel. Un roman qui interroge la manière dont on s’inscrit dans l’histoire, mêlant subtilement dimensions intime et collective. Une de mes plus belles et plus fortes lectures du moment.

Maryam Madjidi, Marx et la poupée, Le Nouvel Attila
Avec une grande liberté de ton, un véritable souffle poétique et non sans un humour corrosif, Maryam Madjidi évoque l’exil et le tiraillement entre deux langues et deux cultures. Un petit bijou qui vient à juste titre de recevoir le prix Goncourt du premier roman ainsi que le prix Ouest France Etonnants voyageurs.

Pascal Manoukian, Ce que tient ta main droite t’appartient, Don Quichotte
Tout l’art de Manoukian consiste à faire entrer dans une trame incroyablement romanesque les sujets d’actualité les plus durs. Après les migrants, il a choisi de parler de l’embrigadement djihadiste. Le sujet est certes d’une violence inouïe, mais son traitement, servi par la très grande connaissance qu’en a l’auteur, est empreint d’un humanisme qui confère au roman une tonalité unique. Un récit aussi intéressant que captivant.

Virginie Roels, La plume, Stock
S’appuyant sur une trame policière au rythme haletant, Virginie Roels vous fera entrer dans les coulisses du pouvoir. Cynisme, machisme, asservissement... aucun des travers de nos dirigeants ne vous sera épargné. Cette auteure, qui est journaliste, sait de quoi elle parle... Mais elle a l’élégance de le faire avec humour - et talent !

Olivier Rolin, Baïkal-Amour, Paulsen
Olivier Rolin revient au récit de voyage. Alors qu’il traverse la Sibérie en train, il livre ses observations, ses réflexions, évoque ses rencontres et, bien sûr, convoque ses souvenirs littéraires. Un récit vivant, porté par la plume toujours étincelante de celui que je considère comme l’un des plus grands écrivains contemporains.  

Paul Vacca, Au jour le jour, Belfond
Ce roman jubilatoire vous emmènera dans le Paris du XIXe siècle pour vous faire découvrir le destin ô combien romanesque d’Eugène Sue. Mêlant l’histoire de l’écrivain à celle de ses célèbres personnages, Paul Vacca vous entraînera au cœur de la création littéraire pour vous offrir un pur plaisir de lecture ! 

Eric Vuillard, L’ordre du jour, Actes Sud
Dans ce bref récit, Vuillard s’arrête sur quelques moments clés de l’ascension d’Hitler. Au-delà des faits historiques, qu’il observe selon un angle peu habituel, l’auteur révèle les mécanismes qui permirent que le pire advienne. Un regard aigu et pertinent, servi par une langue précise et percutante, pour un texte qui donne une excellente matière à réflexion.


Excellentes vacances et bonnes lectures à tous !

28 commentaires:

  1. Tu n'es pas en retard ! Pressée de partir ? J"ai noté Marx et le poupée et le Rolin, à caser dans mon rattrapage estival.

    RépondreSupprimer
  2. Rien d'étonnant à ce que nous partagions déjà une bonne partie de ces lectures... Je n'avais pas réalisé que les vacances étaient si proches :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être t'en reste-t-il un ou deux à découvrir... Difficile de suivre ton rythme effréné ;-)

      Supprimer
  3. J'ai adoré "Ce que tient ta main droite t’appartient". Je note aussi "Marx et la poupée".
    Tu pars où et quand? Tu penses qu'on aura le temps de se croiser à Paris? Je parle avec Electra pour déterminer la date exacte (première de juillet) et on te fais signe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pars en août, et les enfants partent dès juillet avec ma mère, donc en juillet c'est idéal : ce sont mes trois semaines de liberté annuelles ! Prévenez-moi un peu à l'avance, mais je ne veux pas vous rater !!!

      Supprimer
  4. Le voyage quel qu'il soit est au coeur de ta sélection :)
    Je valide Marx et la poupée, et La plume bien sûr.
    Il faut absolument que je découvre le livre de Pascal Manoukian (depuis le temps). La danse de l'araignée pourrait bien me plaire également.

    Quant aux vacances, même combat il faut attendre août et même fin août. C'est encore loin :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne nous reste qu'à lire pour patienter ;-)

      Supprimer
  5. Je pars à la fin de la semaine et tous les jours, je mets des livres de côté et je les change le lendemain ... Il n'y en a aucun de ceux que tu cites, mais ça viendra sûrement pour quelques uns.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu ne rechanges pas d'ici-là ;-)
      Très bonnes vacances et belles lectures à toi, Aifelle !

      Supprimer
  6. Je suis partant pour Alcoba et Rolin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un excellent choix !
      Evidemment, j'aurais pu faire exactement la même réponse pour tout autre titre de cette liste ;-)

      Supprimer
  7. avant les vacances, le plus dur reste à faire! Je me ferai aussi une petite liste bien métissée. Merci pour ces propositions !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu y trouveras ton bonheur.
      En attendant, bon courage pour la dernière ligne droite !

      Supprimer
  8. Très bien cette liste! elle me rappelle que je voulais lire le livre de Marie Barraud! bon je veux aussi lire Marx et la Poupée, rue Monsieur le Prince, et aussi découvrir Laura Alcoba! et Olivier Rolin!
    bref, merci pour toutes ces bonnes idées et ces piqûres de rappel!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien voilà une bonne PAL de vacances... Mais, tu en reviens, non ? ;-)

      Supprimer
  9. J'en ai deux dans ma pile à lire (devineras-tu lesquels ?) et le reste est plutôt tentant aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe aïe aïe, la question piège ! Surtout qu'il n'y a pas de littérature étrangère cette fois-ci dans ma sélection et je sais que tu l'affectionnes (moi aussi, pourtant)...
      Alors, je dirais bien La danse de l'araignée, et Baïkal-Amour pour voyager quand même...

      Supprimer
    2. La danse de l'araignée, bien vu, et aussi Marx et la poupée ! ;-)

      Supprimer
    3. Ouf, je ne me suis pas complètement plantée ! ;-)

      Supprimer
  10. Je sens que je vais piocher de toutes bonnes idées pour mon été :) Je note : Marie Barraud et Maryam Madjidi. En espérant déjà les trouver à la bibliothèque! Chouette billet en tout cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Laeti !
      Je te souhaite un très bel été... en excellente compagnie ;-)

      Supprimer
    2. Eh bien j'ai emporté ce midi de la bibliothèque le Maryam Madjidi :-)) j'ai hâte!! Bonnes vacances à toi aussi!!

      Supprimer
    3. Oh, que tu as bien fait ! J'ai hâte d'avoir ton avis !

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Fais attention, une fois qu'on l'a ouvert, on ne peut plus le refermer avant d'avoir atteint la dernière page !
      ;-)

      Supprimer
  12. Je reconnais beaucoup de livres des 68 premières fois ! :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a deux, en effet, que j'ai adorés !
      Mais il n'y a pas que les premiers romans dans la vie ;-)

      Supprimer